DOSSENHÜTTE, INNERTKIRCHEN

Transformation de la Dossenhütte, un défi entre ciel et terre


Tel un nid d’aigle, la cabane du CAS Dossenhütte trône sur un éperon rocheux à plus de 2663 mètres d’altitude. Avec son nouveau bâtiment annexe moderne de deux étages, elle offre désormais davantage d’espace pour reprendre des forces et apprécier le superbe panorama.

Construite en 1899 et située en bordure directe du site Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn, inscrit au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO,la Dossenhütte séduit avant tout par son superbe emplacement exceptionnel sur le Tossengrat, entre la Rosenlaui et l’Ürbachtal. Cette confortable cabane de montagne, qui bénéficie d’un grand charme et d’un panorama exceptionnel, offre, en plus de la convivialité de sa gardienne, les plus beaux levers et couchers de soleil. La Dossenhütte est une destination très appréciée des randonneurs en montagne aguerris. Une fois qu’on l’a découverte, on succombe pour toujours à la splendeur de ce ciel étoilé légendaire.

Agrandissement et modernisation après 111 ans
Réaménagée pour la dernière fois dans les années 1970, la Dossenhütte ne répondait plus aux exigences actuelles. L’étroitesse du lieu et l’infrastructure vieillissante appelaient à une transformation inévitable. Les travaux ont donc enfin débuté après des années de préparation et de planification. Le nouveau concept de la Dossenhütte prévoyait, outre la transformation du bâtiment existant, un bâtiment annexe cubique et moderne de deux étages avec cuisine, local technique et sanitaires. Pour faire de la place, il a tout d’abord fallu démolir à l’explosif quelques mètres cubes de roche.
La logistique de ce projet représentait un véritable défi. Tous les éléments et matériaux de construction ont dû être transportés en hélicoptère en un temps record. Il était donc primordial qu’il pèsent aussi peu que possible et puissent rapidement être mis en œuvre. De plus, les matériaux sont soumis à des influences atmosphériques particulières en raison de l’emplacement très exposé: vents forts, formation de glace ou encore fortes charges dues à la neige.

Structure de toit efficiente en conditions difficiles
Les travaux sur le toit plat ont été retardés en raison de vents extrêmes et d’une vague de froid accompagnée de neige et de glace. Ces conditions représentaient un énorme défi par rapport au matériau, aux outils de travail et à l’équipe. Les façades et le toit devaient être montés en deux semaines. Soprema a procédé aux clarifications préalables, à la planification du projet, ainsi qu’aux calculs d’arrachement au vent pour la construction de la toiture. Des panneaux de bois massif de 100 mm (en lamellé-collé) constituent la base du toit nu. Le support sec en surface et nettoyé a été préparé avec l’apprêt Sopradere en guise de pont d’adhérence pour le collage des lés bitumineux. Le pare-vapeur est constitué de Sopravap Alu Activa 2 appliqué à la flamme. Les bandes Activa sur la face inférieure permettent un collage rapide et aisé des lés. Le collage de l’isolant thermique FlumRoc Prima, poli des deux côtés, a lui aussi été facilité par les bandes Activa sur la face supérieure du pare-vapeur. L’isolation thermique a été suivie par une étanchéité à deux couches. La première couche a consisté à souder la Sopralen Servaflex G4E Activa flam et à la fixer mécaniquement selon les calculs d’arrachement au vent. Ici aussi, les bandes Activa ont permis un travail rapide et sûr. La deuxième couche supérieure est constituée de Sopralen Premier EP 5 ard flam de très grande qualité. Ce lé en bitume élastomère est spécialement conçu pour les systèmes de toiture sans couche de protection et d’usure, et il résiste mieux au froid et à la chaleur que les lés d’étanchéité conventionnels.

Un toit nu comme valeur sûre
La grande qualité et le comportement remarquable en longue durée, ainsi que la résistance au vieillissement des produits ont joué un rôle décisif dans le choix de ce système. Il était essentiel que l’équipe de mise en œuvre soit formée et expérimentée, car cette exécution nécessitait une grande précision afin de garantir une toiture étanche et résistante aux vents.