Islerschalensanierung, Waterjet AG

Bâtimen
Islerschalensanierung, Waterjet AG
Surface
11100 m²
Maître d’ouvrage
Infrajet / Waterjet AG, 4912 Aarwangen
Architecte
Roos.Huser Architekten AG, 4912 Aarwangen
Réalisation
Flückiger Franz AG, Langenthal
Durée des travaux
mai / juin 2012
Fournisseur des produits
Soprema AG, Spreitenbach
Produits
Sopradere, Sopravap EVA 35 flam, Sopratherm Roc Prima, Servaflex
G4E Activa flam, Sopralen Premier EP 5 ard flam blanc
Download
Rapport de chantier

La nature a donné la forme et nous l’étanchéité

La toiture originale du relais autoroutier Deitingen Süd sur l’A1 formée par des coques attire l’attention de bien des voyageurs. Certains savent même que le constructeur de cet ouvrage est le célèbre architecte suisse Heinz Isler. Heinz Isler a équipé, outre des bâtiments singuliers, quelques entrepôts industriels de sa marque de fabrique : les coques d’Isler. L’atelier de l’usine de Waterjet AG à Aarwangen est recouvert de quatre coques bosselées.

Depuis plus de 20 ans, la société Waterjet AG est spécialisée dans la découpe par jet d’eau. Avec une quarantaine d’employés, elle ne cesse de renforcer et d’élargir ses compétences. Les 30 installations de découpe par jet d’eau existantes sont constamment améliorées et de nouvelles machines ainsi que des systèmes de découpe et des concepts innovants sont développés afin de répondre aux futurs souhaits des clients. L’entreprise s’est attachée au développement aussi bien des produits que de l’infrastructure. Au fil des années, elle a étendu son exploitation et aménagé les bureaux. L’année dernière, elle a procédé à la réfection du toit de l’usine.

Le fort taux d’humidité est un grand défi à relever
Bien que les coques d’Isler en elles-mêmes soient connues pour leur étanchéité, des gouttes s’échappaient de certaines zones de la toiture en coques bosselées. De plus, l’utilisation des machines génère une forte humidité dans l’atelier de production de l’usine. La réfection du toit visait donc principalement à atteindre le niveau d’isolation requis. Le pare-vapeur devait être étanche pour empêcher la pénétration de l’humidité dans la couche d’isolation. Il fallait également procéder à des ajustements au niveau des arrondis et des lanterneaux.

Des produits garantissant l’étanchéité
Afin de garantir une adhérence fiable des lés bitumineux sur le support, une première couche de primaire d’accrochage Sopradere a été appliquée sur la surface en béton nettoyée et poncée. Le pare-vapeur à base de bitume élastomère SOPRAVAP EVA 35 flam a été soudé en plein sur toute la surface du support avec un décalage transversal des soudures. Une couche de Sopratherm Roc Prima poncée des deux côtés assure l’isolation. La couche d’isolation a ensuite été revêtue de la membrane d’étanchéité bicouche. La première couche formée par la membrane Servaflex G4E Activa flam a été soudée de manière rapide et sûre grâce aux bandes Activa. Le lé blanc de haute qualité Sopralen Premier EP 5 ard flam a servi de deuxième couche supérieure.
Grâce à ces produits de haute qualité et à leur mise en œuvre soigneuse, la toiture de cette usine d’Aarwangen assure, avec ses quatre coques bosselées ainsi étanchéifiées, la protection durable du personnel et des installations.

« Retour